reste informé! Inscris-toi!
0 commentaire  Publiée le 2015-01-12 - Consultée 1328 fois

Finale NCAA : Les prédictions de nos chroniqueurs

Maxime Van Houtte, rédacteur en chef

 

Plus tôt aujourd'hui, je donnais cinq arguments pourquoi je crois que les Ducks vont gagner ce match. Mon choix n'a pas changer dans les dernières heures. Oui, une surprise peut être possible de la part des Buckeyes, au même titre que le vilain d'un film peut toujours gagner. Mais à part le Joker dans The dark knight et Palpatine dans Revenge of the sith, ça n'arrive pas souvent. Marcus Mariota signe son parcours universitaire avec la consécration ultime.

Fun fact: Comme me le faisait remarquer un ami, Si Ohio State remporte, ils auront battu à la suite les trois nominés au Heisman... Destiné?

 

Ducks 41  - Buckeyes 27

 

 

Charles Poulin, chroniqueur NCAA

 

La clef de ce match sera les revirements. On a affaire à deux attaques gargantuesques (Oregon 2e avec 47,2 points par match, Ohio State 5e avec 45). Et, en termes de revirement, comment ne pas favoriser Marcus Mariota, lui qui n'a lancé que trois interceptions cette saison? Cardale Jones aura son mot à dire dans l'issue de la rencontre, mais aussi Ezekiel Elliott, le fabuleux porteur des Buckeyes. Si jamais Ohio State parvenait à provoquer deux ou trois revirements, ils réussiraient un deuxième upset en autant de semaines. Mais je ne vois pas ça arriver.
 

OREGON par 17.

 

 

Charles Blouin-Gascon, chroniqueur NFL

 

Les Buckeyes d'Ohio State ont été enterrés environ 78 fois cette saison, mais ils ont réussi à nous surprendre à tous les tournants; reste-t-il un dernier lapin dans le chapeau d'Urban Meyer? Eh oui, mais Cardale Jones fait plutôt lièvre que lapin: quelques minutes après leur naissance, les lièvres savent courir. Ezekiel Elliott, aussi, sait courir et il fera la différence. C'est Marcus Mariota qui a le trophée Heisman, mais ce sera Cardale Jones qui aura le touché victorieux en fin de match du match de championnat national.

 

Ohio State 38 - Oregon 35

 

Bruno Guay, journaliste région de Québec

 

Après avoir pulvérisé les Seminoles de Florida State en demi finale avec un football rythmé et créatif je me vois mal prédire un victoire des Buckeyes (j'avoue un faible pour les Ducks en plus!). Mariota, une menace avec son bras et ses jambes, des séquences offensives menées à un train d'enfer du côté des Ducks versus une offensive plus équilibré, un quart arrière qui en est à son troisième départ (Cardale Jones) qui joue plus gros que son statut et qui est aussi une menace avec ses jambes, tout ça me porte à croire à un festival offensif! Bon match!

 

Ducks 48 - Buckeyes 41

 

Nicolas Belleau, chroniqueur collégial

 

Oregon semble avoir des ailes depuis les balbutiements des séries. Surtout que Mariota, 3e pour le total de verges aériennes en saison régulière, est tout sauf un vilain petit canard, pensant d'abord au succès de l'équipe qu'à voir son nom gravé sur un Heisman. 

 
Seule contrainte séparant les Ducks d'un titre national: le jeu au sol dévastateur des Buckeyes (i.e. 262 vgs/partie). Les cerbères des Vert & Jaune n'ont pas été mauvais contre la course, mais il est clair qu'accorder 156 verges à Ohio State en finale diminuera grandement les probabilités de voir le Guillaume Tell hawaïen remplir son double mandat. 
 

Oregon 38 - Buckeyes 31

 

À lire également:

TOP 10 matchs de championnat de la NCAA

 

NCAA: Et si Ohio State et Oregon n'avaient pas été invités?

Retour à la page daccueil

Commentaires

NCAA

Populaires sur Versus