reste informé! Inscris-toi!
0 commentaire  Publiée le 2013-11-13 – Consultée 4303 fois

Dossier Recrutement 2014 : En défensive – Profondeur et secondeurs

Philippe Dion, Jean-Gabriel Poulin et Gabriel Tremblay. (Photos: Anthony Côté Leduc)
publié par
Anthony Côté-Leduc
voir la page

À la demande générale, voici la seconde partie de notre dossier sur le recrutement universitaire. Cette fois, on se concentre sur l’autre côté du ballon : la défensive!
 

À LIRE AUSSI | Partie 1 – En offensive, l’année des porteurs de ballon

Suivez moi sur Twitter (@AnthoLeduc) pour toutes les nouvelles de recrutement!

 

Dans ce dossier, on évaluera les effectifs qui viendront gonfler les rangs des universités l’automne prochain et ce, position par position.

RAPPEL : Quelques éléments à retenir

1. Les noms ont été fournis par les entraîneurs (certains ont été omis puisqu’un doute académique planait encore sur eux). S’il manque un ou des joueurs, ce qui est fort possible, écrivez-moi au [email protected]

2. Les joueurs en bleu sont ceux considérés comme des Blue Chips : des joueurs d’exception qui peuvent contribuer rapidement au niveau SIC. Ce statut leur a été conféré suite aux commentaires des entraîneurs et de mon analyse personnelle.

3. Les joueurs en vert sont des Sleepers : des footballeurs qui passent sous le radar mais qui pourraient rendre de fiers services à leur future équipe. Ce statut leur a aussi été conféré suite aux commentaires des entraîneurs et de mon analyse personnelle.

4. NON, je n’ai rien contre la division 3! Or, à des fins d’efficacité et pour une question de temps, je n’ai pas inclus les finissants de cette ligue même si je sais pertinemment que certains excellents joueurs en sortent chaque saison.

 

Ligne défensive

Les formations souhaitant ajouter muscles et de profondeur à leur front défensif seront servies!

Sans miser sur une pléthore de footballeurs de premier plan, la cuvée 2013 offre aux équipes universitaires quelques solides éléments.

Parmi eux, l’ailier défensif Osas Obas (Vieux Montréal) est sans l’ombre d’un doute le meilleur joueur de football du groupe au sens le plus strict du terme. C’est un naturel.

Agressif, versatile, physique et athlétiquement supérieur, Obas est une véritable peste pour les lignes offensives et porteurs de ballon adverses. Seul, mais non négligeable, point d’interrogation dans son cas : des incertitudes académiques l’ont souvent maintenu à l’écart du jeu pendant son parcours collégial.

 

Pas loin derrière, il y a le plaqueur défensif Gabriel Tremblay (Limoilou). Double récipiendaire du titre de joueur de ligne défensive par excellence de la 2e division collégiale (2011-12), l’imposant porte-couleurs des Titans a souvent forcé les coordonnateurs offensifs ennemis à lui assigner une double voire une triple couverture.

Les universités qui auront éventuellement besoin de gros gaillards au cœur de leur boîte défensive ne peuvent pas le laisser filer ([toux]…Laval).

Encore chez les plaqueurs, Ugo Cavalencia (André-Grasset) devrait lui aussi susciter une certaine convoitise. Le jeune homme de 6’01 et 270 livres a revitalisé le front défensif du Phénix après son transfert du Vieux Montréal en 2012.

 

Quelques autres éléments pourraient attirer le regard des recruteurs.

On pense au duo de plaqueurs de Lévis-Lauzon composé de Félix Gobeil (qui s’était engagé à Sherbrooke en 2012)/Marc-Antoine Claveau ou d’autres joueurs qui ne sont pas nécessairement ressortis sur le plan statistique comme Jeremy Magan-France (Lennox) et  Mathieu Duval (Garneau). 

Un autre choix intrigant? Un certain Mathieu Breton de John-Abbott : un colossal gaillard de 6’8’’. Son QI football est-il aussi développé que son gabarit? Ça reste à voir. Un pari qui pourrait rapporter gros à l’une des six universités selon son entraîneur-chef Pat Gregory.

Il y aussi le magnifiquement nommé Trésor Mafuta (Vieux Montréal) : une des belles surprises défensives chez les Spartiates cette saison. Il aura presque permis d’oublier le trou béant laissé par le départ de Kadeem Lewis. Reste à voir si cette rapide progression pourrait se transposer dans les rangs universitaires.

Chez les ailiers, ce n’est pas non plus l’abondance. Outre Julien-Patrice Kafo (Vanier), qui s’est déjà engagé avec les Ravens de Carleton, Rémy Deschamps (CNDF) est peut-être l’option la plus intéressante : c’est un passrusher pur, il est grand et utilise bien ses longs bras pour bloquer les trajectoires de passes des pivots adverses.

 

Maxime Dionne (Lévis-Lauzon) a passé sous le radar cette saison, mais ses 16 plaqués pour perte -2e derrière Mathieu Betts– cet automne ne devraient laisser personne indifférent.

Antoine Fortin-Lefebvre (St-Jean) a transféré du Vieux Montréal l’an dernier et a joué du football inspiré sur les rives du Richelieu. Est-ce symptomatique d’une compétition moins forte en division 2 ou Fortin Lefebvre s’est-il vraiment révélé comme une force au sein de la présente cuvée?

 

-Félix Gobeil (LL)

-Josef Sigier (LL)

-Marc-Antoine Claveau (LL)

-Maxime Dionne (LL)

-Rémy Deschamps (CNDF)

-Guillaume Paradis (CNDF)

-Kyle McGregor (VC)

-Philippe Carrier (VC)

-J-P Kafo (VC)

-Manuel Vallières (G)

-Nicolas Nadeau (G)

-Mathieu Duval (G)

-Trevell Hylton (CL)

-Jeremy Magan-France (CL)

-Chris Occill (JA)

-Osas Obas (CVM)

-Ousmane Guindo JR (MM)

-Frédéric Parenteau (CEM)

-Benoît Vincent (SJ)

-Jonathan Forest (SJ)

-Antoine Fortin-Lefebvre (SJ)

-Ugo Cavalencia (AG)

-Shako Dimanche

-Gabriel Tremblay (LIM)

-Gabriel Robert (LIM)

-Ludovic Houle (TR)

-Mathieu Breton (JA)

-Trésor Mafuta (CVM)

-Delva Souriel Wiliamson (CVM)

-Jean-Michel Élie (CVM)

-Charles Bélanger (BA)

-Anthony Létourneau (BA)

-Maxime Tessier (CLG)

-Marc-André Gouin-Verrette (Sher)

-Alexandre Helie (Sher)

 


 

Secondeurs

Probablement la position défensive la plus riche en talent de 2013.

En plus de compter sur plusieurs joueurs de qualité A1, on note aussi la présence de plusieurs éléments au potentiel intéressant : de jeunes footballeurs qui ont bien souvent évolué dans les l'ombre des vedettes mentionnés ici.

C'est notamment le cas de Jean-Gabriel Poulin et Lloyd Bureau : deux expatriés du Séminaire St-François qui ont fait leur classe à Vanier depuis trois ans.

Le premier est sans l'ombre d'un doute le plus talentueux des deux. Son entraîneur Peter Chryssomalis vous dirait que c'est un joueur de football old school : un leader né qui apporte quelque chose d'intangible à son équipe de football. Un guerrier, un vrai.

 

Or, si Poulin décide de mettre de l'avant ses ambitions étasuniennes, Bureau représente une option plus qu'intéressante. Techniquement parlant, il est aussi très bon contre la passe et est peut-être mois prompt aux blessures que son ancien coéquipier chez les Cheetahs.

Un autre secondeur de Vanier pourrait attiser la curiosité des recruteurs : Emmanuel Barthélémy. Lorsqu'il était habillé, le numéro 7 agissait comme une véritable force stabilisatrice au sein de l'unité défensive de Ville St-Laurent. Il possède aussi le physique de l'emploi pour une carrière au SIC (6’02’’, 225 lbs).

 

Sinon pas de doute que chez les Cougars de Champlain-Lennoxville [et peut-être dans les rangs collégiaux], la plus belle prise est Jonathan Glaou-Boissoneault.

Dès qu'il est revenu au jeu d’une blessure en fin de saison, la défensive lennoxvilloise a semblé s’améliorée immédiatement. On parle d'un secondeur énergique, physique et athlétiquement supérieur. Pas de doute qu'il peut contribuer rapidement sur un terrain universitaire. C’est une bête.

Son coéquipier félin Philippe Dion constitue lui aussi une valeur sûre. Moins flamboyant que Boissoneault, il mise malgré tout sur une éthique de travail exemplaire et une excellente technique en poursuite. Comme Poulin, c'est aussi un leader né. Dion sera assurément un élément positif dans le prochain vestiaire dans lequel il se retrouvera.

 

Jean-Christophe Touchette (Vieux MTL) est l'autre grosse prise disponible au sein de la cuvée 2013. Passablement différent de Boissoneault et Poulin, Touchette a cet intangible qui fait de lui un facteur sur chaque jeu. Longiligne mais très rapide (comme en fait foi son passé de receveur avec les Cactus de Notre-Dame) il est toujours près de l'action et rate rarement ses plaqués.

Comme son père Denis, c'est aussi une excellente tête de football qui devrait se plaire à apprivoiser les schèmes défensifs du niveau universitaire.

 

Jérémy Pelletier (Vanier) est un secondeur punitif qui a peu joué à Vanier mais dont ses entraîneurs nous ont vanté le jeu à maintes reprises. Dominic Raimondo a joué dans l’ombre de Touchette au Vieux Montréal mais s’est avéré un des joueurs les plus constants et intenses de la vorace défensive spartiate cette saison.

Plusieurs solides joueurs sortent aussi de la D2.

Daniel Boisvert (Sherbrooke), David L’Heureux (Limoilou) et Jordan Beaulieu (John-Abbott) étaient tous des pièces maîtresses et des leaders au sein de leur unité défensive respective. Leurs entraîneurs s’entendaient tous sur un point : s’ils ne sont pas partants dès le jour 1 avec leur nouvelle équipe universitaire, il s’agit tous de joueurs très énergique qui peuvent contribuer sur les unités spéciales/suivre un cheminement semblable à celui de Shayne Gauthier avec le Rouge et Or.

 

-Andrew Masson-Wong (CNDF)

-Jean-Gabriel Poulin (VC)

-Lloyd Bureau (VC)

-Emmanuel Barthélémy (VC)

-Jérémy Jean (VC)

-Brandon Coffey (VC)

-Jérémy Pelletier (VC)

-Robin Gibbs (G)

-Marc-Antoine Laflamme (G)

-Jonathan Glaou-Boissoneault (CL)

-Philippe Dion (CL)

-Maxime Raschella (CEM)

-Jordan Robert (SJ)

-Arnaud Joncas (SJ)

-Guillaume D’Avignon (SJ)

-Louis-Charles Dussault (AG)

-Khadim Mbaye (MM)

-Ramez Popal (MM)

-Ricardo Lubin (MM)

-Omba Dimanche (MM)

-Dominic Raimondo (CVM)

-Jean-Christophe Touchette (CVM)

-David L’Heureux (LIM)

-Issa Ndoye (LIM)

-Philippe Bourassa (TR)

-Cédric Carré (TR)

-Étienne Morin (BA)

-Christopher Gagnon (VIC)

-Dominique Gagnon (VIC)

-Carl Brunelle (VIC)

-Patrick Smith (JA)

-Jordan Beaulieu (JA)

-Alex Blanchette (Sher)

-Daniel Boisvert (Sher)

-Matthias Petit (Sher)

-Marc-Antoine Tétrault (Sher)

 


 

Demis défensifs

Certainement une des positions les plus pauvres en talent cette saison morte. Les formations universitaires ne devraient pas s’attendre à voir leurs tertiaires renflouées de façon sérieuse cet hiver.

Malgré tout, quelques joueurs devraient ressortir du lot.

C’est notamment le cas de Tommy Duperron (Ch.-Lennox), un athlète hors du commun. Les capacités physiques de ce pur-sang estrien ne font plus de doute et lui ont permis de toujours tirer son épingle du jeu dans les rangs collégiaux. Est-ce que ce sera encore le cas au prochain niveau?

 

Félix Bamrounsavath des Élans (surnommé Bam) possède lui aussi une solide charpente pour un joueur de sa position (DC). Or, plusieurs doutent encore de ses capacités à transformer cet avantage physique en robustesse pure, une qualité qui lui conférerait un statut spécial dans la présente classe de recrues.

Son coéquipier à Garneau Gabriel Ouellet nous a été longuement vanté par son entraîneur-chef Jean-François Bergeron qui l’a décrit comme un joueur sérieux et cérébral : « un Vincent Plante (maraudeur du Rouge et Or) mais en plus gros ».

 

Raphaël Robidoux Bouchard (Vieux Montréal) s’était engagé avec les Carabins en 2012 avant de compléter une année supplémentaire dans le giron spartiate. Le demi défensif format géant (6’2’’, 194 livres) a encore un énorme potentiel universitaire s’il peut éviter les blessures.

Dans le 450, le duo Vincent Jacques/Alexandre Renaud a presque silencieusement fait de la tertiaire des Lynx Édouard-Monpetit une unité très respectable en 2013. Jacques et Renaud ont aussi été de véritables brutes sur les unités spéciales.

 

En division 2 quelques noms devraient retenir l’attention.

Charles-Antoine Corbin (Limoilou) est sorti du même moule que Jean-Christophe Bouchard et Charles William Tremblay : deux anciens demis défensifs des Titans qui ont rendu de fiers services aux Redmen de McGill cet automne. Les rejoindra-t-il sur le Mont-Royal?

Dans la région montréalaise, Mathieu Hamel (Lionel-Groulx) pourrait surprendre au prochain niveau. Excellent athlète, on l’a même muté comme receveur lors de quelques matchs cette saison. Son ex-entraîneur-chef Éric Marier demeure convaincu qu’il a tout ce qu’il faut pour devenir un solide demi de coin universitaire.

 

-James Donald (VC)

-Carl-David Érius (VC)

-Gabriel Ouellet (G)

-Félix Bamrounsavath (G)

-Anthony Couturier (G)

-Landri Akue-Atsa (CL)

-Michael Black (CL)

-Vincent Méthot (CL)

-Tommy Duperron (CL)

-James McCallum (CL)

-Joshua Miller (CL)

-Alexandre Renaud (CEM)

-Vincent Jacques (CEM)

-Pascal Monnier (SJ)

-Dave’s Dufresne (MM)

-Machli Gracia (CVM)

-Raphaël Robidoux-Bouchard (CVM)

-Charles-Antoine Corbin (LIM)

-Guillaume Belland (LIM)

-Jean-Philippe Tourigny (TR)

-Émile Claveau (TR)

-Étienne Fortin (BA)

-Eben Ezer Borno (BA)

-Benoît Labrecque (BA)

-Cédril Mayrand-Houle (VIC)

-Carl Doucet (VIC)

-Olivier Lagacé (CLG)

-Émike Skaf (CLG)

-Mathieu Hamel (CLG)/REC

-Martin Beaudoin (Sher)

-Olivier Bissonette (Sher)

-Vincent Lahaye (Sher)

 

 Commentaires 

 Football Universitaire RSEQ 

Pixel tracker - Habillages de pages