reste informé! Inscris-toi!

Géants


20
 
35

Titans


  Géants vs Titans  samedi 16 novembre 2013 à 20:00

Publiée le 2013-11-14 – Consultée 1856 fois


Colldiv2: Vers le Bol d’or

Photos: Anthony Côté Leduc
publié par
Nicolas Belleau
voir la page

Les entraîneurs des Géants de St-Jean sont restés calmes jusqu’à la dernière seconde de la demi-finale. Cette confiance en leur groupe les a conduits à une victoire suite à un ultime jeu spectaculaire.

Or, la troupe d’Alex Surprenant affrontera samedi la meilleure formation de la Division 2.

Bien qu’ils aient éprouvé quelques difficultés à vaincre Sherbrooke, les Titans de Limoilou demeurent invaincus en 2013 et voudront à tout prix venger leur revers de l’an dernier à la grande finale.

St-Jean vs Limoilou 

Samedi 20 h – CÉGEP de Chicoutimi

Dernier affrontement : V31-21 Limoilou

 

En attaque

St-Jean compte dans ses rangs le nouveau recordman de la D2.

Simon Proulx (i.e. 72 att./1273 vgs & 8 tds) continue sur l’élan de sa saison régulière en ayant déjà capté 15 passes pour 217 verges et 2 majeurs en éliminatoires.

Le très expérimenté Jérémie Mongeon-Duby est également épaulé par le playmaker Alexandre Masseau (2 touchés vs André-Grasset) et un Charles-Olivier Bérubé tout feu tout flamme en séries (i.e. 17 att./320 vgs & 1 td)

Sauf que dans des conditions météorologiques potentiellement difficiles à Chicoutimi, c’est la voie terrestre qui devrait être le moyen le plus efficace de faire bouger les chaîneurs.

Et Saint-Jean n’a pas la même force de frappe que Limoilou dans cet aspect du jeu.

La paire Vincent Pruneau/Frédéric Tremblay (i.e. 1849 vgs. & 17 touchés) conjugue puissance et agilité à merveille. De plus, le centre-arrière Simon O’Dess est un véritable bélier quand vient le temps de leur ouvrir le passage.

Finalement, si la neige fond à cause 6 °C prévus, on n’a qu’à ajouter la récolte aérienne de 1827 verges causée principalement par Mathieu Demers (i.e. 17 tds & 2 ints) et le receveur étoile Anthony Dufour pour obtenir un cocktail dangereux.

Avantage : Limoilou

 

En défensive

De prime abord, le front défensif des Titans a accordé 941 verges de moins que celui de St-Jean en neuf parties. Courir à outrance contre l’unité menée par Maxime Labrie-Tremblay (i.e.  35 plaqués & 4 sacs) relève presque du zèle.

Quant à la formation du Richelieu, elle a déjà concédé 500 verges et 5 touchés au sol en matchs éliminatoires. Toutefois, les joueurs défensifs verts et jaunes ont un avantage de 6 sacs et 3 interceptions sur leurs opposants dans le calendrier régulier.

Rappelons du même souffle que Demers n’avait lancé que pour 63 verges et 1 majeur contre St-Jean lors du seul duel de l’année entre les deux clubs.

Avantage : Limoilou

 

Sur les unités spéciales

Dans un tel match, les unités spéciales joueront un rôle déterminant.

Du côté de St-Jean, Françis Lacombe et Simon Proulx ont une moyenne respective de 34.3 et 37.7 verges par dégagement. C’est cependant au botté d’envoi que le second excelle avec une moyenne de 46.9 verges et sur les placements (i.e. 6 en 9).

Pour sa part, Alexandre Deslauriers a amélioré sa moyenne par dégagement des neuf premiers duels, passant de 39 à 46.3 contre Sherbrooke la semaine dernière. Poursuivra-t-il sur sa lancée?

Avantage : Saint-Jean

 


 

Prédiction 

Malgré l’avantage que semble détenir les ouailles de Dave Parent sur papier, les Géants ont prouvé qu’ils n’étaient désormais plus le club qui flanche rendu en novembre. Surtout que cela fait neuf ans qu’ils n’ont pas été de la grande finale.

Oui, les Titans gagnent tout depuis 3 ans, ayant comptabilisé 720 points de plus que leurs adversaires et un impressionnant total de 25 victoires! Or, il faudra du caractère pour remporter ce match qui promet d’être serré et à bas pointage dans des conditions climatiques ardues (rappelons que la rencontre débutera à 20 h).

Une équipe comme St-Jean — qui a dû se battre toute la saison pour en arriver là — est conditionnée pour le combat. D’ailleurs, les négligés ont déjà marqué 76 points – dont 39 contre la solide unité défensive du Phénix — dans les séries 2013. Il s’agit de la formation en ayant inscrit le plus cette saison en D2.

En 2013, leur défensive a aussi joué son meilleur football lorsque le moment l’exigeait. De ce fait, ils parviendront à ralentir le jeu au sol des Titans et mettre de la pression sur le quart adverse, aidé par de bonnes performances de Jonathan Arseneault (i.e. 22 pla.; 3 sacs) et du vétéran Antoine Fortin-Lefebvre (32 pla. & 6 sacs). Mentionnons qu'ils excellent pour forcer des échappés et que ce sera la situation parfaite pour le faire.

C’est d’ailleurs avec 6 sacs et de nombreux coups portés à l’endroit de Mathieu Demers que le Phénix avait réussi à remporter le championnat l’an passé…

 

Saint-Jean 20 – Limoilou 17

 Commentaires 

 Collégial Division 2 

 Terrain 

UQAC

Agrandir le plan
Pixel tracker - Habillages de pages