reste informé! Inscris-toi!
0 commentaire  Publiée le 2015-11-26 – Consultée 597 fois

Coupe Vanier 2015 – Légende ou Dynastie?

La 51ième Coupe Vanier qui sera disputée ce samedi au PEPS de l'Université Laval sera seulement la 5ième en sol québécois. Elle qui traditionnellement étaient disputée dans la Ville Reine depuis sa création en 1965, avant de suivre la Coupe Grey, est maintenant organisée par les universités suite à un processus annuel de sélection. 

Finalistes pour une seconde saison consécutive, les Carabins grands rivaux du Rouge et Or seront d'ailleurs les favoris de la foule pour une toute première fois de leur histoire dans la cour des Rouges !

 

Les 2 organisations présentes ont à leur manière marquées l'histoire au cour de la dernière campagne. 

Les Thunderbirds en mettant sous contrat Blake Nill savaient qu'ils comptaient sur un bâtisseur de premier ordre mais croyaient-ils vraiment que celui-ci ferait de leur équipe un aspirant à la Coupe Vanier à sa première année?  De son propre aveux son départ de Calgary ne s'est pas fait sans heurts, mais force est d'admettre que son choix fût bénéfique car après 9 ans à la barre des Dinos , il venait leur infliger leur première défaite en 2015, en finale de la Coupe Hardy, au compte de 34-26.

Nill est le premier entraîneur-chef à participer à la Coupe Vanier avec 3 équipes différentes ayant conquis le précieux trophée à 2 reprises en 4 participation avec les Huskies de Ste-Mary's en plus d'y participer 3 fois avec les Dinos, puis une première fois avec UBC cette saison , pour un grand total de 8… c'est le nombre de victoires de Glen Constantin avec le Rouge et or dont 7 comme entraîneur-chef.

Avec ses 8 Coupes Vanier en 20 saisons on peut parler de Dynastie pour le Rouge et Or, mais que dire des Carabins de Danny Maciocia, qui pour la seconde année consécutive s'emparent des clés de la voute ?

Maciocia aura la chance de faire ce que seuls les Huskies de Nill et les Rouges de Constantin ont réalisés avant lui, c'est à dire faire de son équipe une dynastie, en remportant 2 titres consécutifs à la Coupe Vanier.

 

Les souvenirs de matchs historiques à la Coupe Vanier sont nombreux. 

En 2011, que dire de la performance éblouissante de Kyle Quinlan qui avait cumulé 588 verges à lui seul dans une victoire de Mc Master sur le Rouge et Or qui avaient eux-mêmes effacés un déficit de 23-0, une fin de match dramatique au compte 41-38.  En 2009, le PEPS fût le théatre du plus grand retour gagnant dans l'histoire alors que les Dinos de Blake Nill menaient 25-7 à la mi-temps, la troupe de Pat Sheahan , tombeur du Rouge et or la semaine précédente,  leur préparait une seconde mi-temps historique. Les Golden Geals  allaient remporter le match au compte de 33-31, devant 18 628 spectateurs. Cette année là les 2 entraîneurs-chefs en présence avaient une chose en commun; leurs fils portaient les couleurs de leur organisation et étaient en uniforme, Taylor Nill et Devan Sheahan. 

Finalement la fin dramatique de la 50ième Coupe Vanier disputée à Montréal en 2014 démontrait tout le caractère que Danny Maciocia inculque à son équipe, l'histoire devait d'ailleurs se répéter au PEPS il y a 2 semaines quand Junior Luke allait lui-même porter au coach les clés de la voute. Ils y sont, à eux maintenant de ré-écrire l'histoire .

L'histoire ne fait pas de différences entre les Champions, elle ne traduit pas les efforts, les sentiments, les grands moments vécus par les athlètes, l'histoire relate des réussites et des échecs. Par un seul petit botté, manqué, bloqué ou réussi, avec une seule petite seconde c'est parfois ce que ça prend, pour entrer dans la légende !

Suivez les reportages en direct de la Coupe Vanier ce samedi sur Versus Football.

 

Retour à la page daccueil

 Commentaires 

Pixel tracker - Habillages de pages